Olderfjord – Tunnel de Magerøya – 87 km (D+ 830) – Mercredi 10 juillet – J66 – Cumul 5 176 km – Cumul D+ Norvège 27 443 – Latitude 70.95

Savourons lentement !

Le fil d’asphalte plat qui longe la côte paraît interminable, mais on savoure, c’est le début de l’étape qui nous mènera sur l’ile de Magerøya, le bout de la route, de notre route pour cette fois. On stoppera juste après la traversée d’un long tunnel sous-marin. Le ciel un peu bas, le vent froid qui cingle les visages nous ralentit, surement pour nous forcer à nous délecter du spectacle de ce presque bout d’Europe. Sur la gauche, les roches à vif, érodées par le vent, la pluie, le froid forment un mille-feuilles géant et fragile de schiste qui de temps en temps se transforme en éboulis.

DSCF0962DSCF0992DSCF0883L1362336L1362344DSCF0891Macabres séchoirs.

Les rennes apparaissent en groupes de plus en plus importants, en bords de plage de galets ou sur les pentes plus ou moins raides qui bordent la E69.

DSCF0904L1362378DSCF0914Un renne à saute-mouton.

DSCF0920

Cormorans, eiders, goélands, tous s’affairent en contre bas, crient, plongent, lorgnent vers les falaises. Le ballet sonore et permanent de ces oiseaux nous accompagne depuis plusieurs semaines, nous fait lever la tête et suivre leurs trajectoires semblant prises au hasard.

Savourons la vue de ces rennes courants, en bord de mer, savourons ces paysages, savourons chaque tour de roue, ce n’est que du bonheur. Le vent, le froid n’ont plus d’emprise, ils sont chez eux, nous sommes avec eux, simplement acceptés. 

La carte est scrutée attentivement pour vérifier si à la prochaine pointe, l’île commence à se dévoiler, ce sera la suivante, non, la prochaine, toujours pas. À  chaque fois la vue se dérobe et le ruban noir plonge pour mieux remonter. Puis finalement, une dernière pointe, un chemin sur la droite, parfois boueux, qui monte doucement sur un ou deux kilomètres, et la voilà : Magerøya, et à son extrémité, bien sur toujours invisible, le Nordkapp.

L1362383L1362358DSCF0959DSCF0958L1362367L’entrée dans la commune de Nordkapp.

L1362388Au fond, Magerøya.

Pour l’atteindre, la descente dans les entrailles du tunnel tant redouté des cyclistes, 212 mètres sous le niveau de la mer pour 7 kilomètres de long. Il est 20h07, le flux des camping-cars, des motos baissent depuis un moment. Plongée toute droite dans le froid, dans une presque pénombre, les Gps ne captent plus, mais on sent irrémédiablement la prise de vitesse, probablement plus de 50 km/h. Puis un replat d’un kilomètre, un camion passe à contre sens, et la remontée s’amorce, longue, la pente est  annoncée à 9%. Enfin la sortie. Au final, beaucoup moins terrible qu’attendue, la quasi absence de circulation a fortement atténué la pénibilité de cette traversée.

L1362402L1362408DSCF0996DSCF1001L1362412

Comme prévu, immédiatement  après, le parfait spot pour un bivouac. Abrité, un cargo, presque immobile a mouillé l’encre dans la baie devant Honningsvag, nous lui faisons face sur une petite hauteur surplombant cette mer d’huile.

DSCF1008DSCF1015

Nos tentes et la popote installées, une jeune cycliste allemande apparait, nous demande si elle peut planter sa toile pas trop loin en attendant son ami français qui ne saurait tarder. Dans l’heure suivante, son ami approche du bivouac nous lançant de suite un salut sonore. Emmanuel, harassé, descend de son vieux biclou. Le bricoleur de vélo rencontré à Trondheim vient de rejoindre, Marie, son amie allemande. Elle lui avait dit être proche de trois français, de suite, il avait compris. Nous partageons tous le grand plaisir de ces retrouvailles inattendues et improbables. En sueur et fourbu après la montée pour sortir du tunnel, les mains noires de cambouis, dérailleur avant foutu, il doit maintenant faire ses changements de plateaux à la main, en s’arrêtant avant le début de la pente, qu’importe, ses yeux brillent toujours du bonheur de son aventure.

Demain, tous les cinq, à leur rythme, rallieront le NordKapp…

3 réflexions au sujet de « Olderfjord – Tunnel de Magerøya – 87 km (D+ 830) – Mercredi 10 juillet – J66 – Cumul 5 176 km – Cumul D+ Norvège 27 443 – Latitude 70.95 »

  1. Nous n’aurons pas de regrets sur ce voyage hormis ke fait de n’avoir pas posé ds cette cabine â moins 212 mètres. Nous n’y reviendrons pas …. du moins pas tout de suite !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s