Sandnes – Alteidet – 71 km (D+ 1 070) – Vendredi 5 juillet – J62 – Cumul 4 884 km – Cumul D+ Norvège 25 178 – Latitude 70.00

Latitude 70.00 Nord – Longitude 22.03 Est

DSCF0686

Dès le départ, la rencontre étonnante d’Herman, sabots hollandais aux pieds, nous fait découvrir un personnage un peu mystique, qui se dirige vers le désert lapon de Keitaukeno, chargé de 90 kilos de bagages.

DSCF0663Les sabots d’Herman.

Nous voyons progressivement disparaitre la végétation au fur et à mesure que la route s’élève vers le col Kvaenangsfjell à 401 mètres d’altitude et 370 kilomètres du Cap Nord.

L1362157DSCF0675

Un décor de haute montagne nous attend. Erich et Armin, nos nouveaux amis allemands, partis plus tôt font une pause presque en haut du col, puis redémarrant, disparaissent dans la descente.

L1362142

Plus tard dans l’après-midi, nous profiterons d’une pause en haut d’une nouvelle bosse pour discuter avec Andréa et Corinna.

DSCF0699

Prenez une carte du monde, repérez le 70ème parallèle Nord et le 22ème longitude Est et, à l’intersection, vous saurez exactement où habite Ruben Mikkel Jøbstad, de la famille Skum chez les samis. Les samis ne souhaitent pas qu’on les appelle lapons, terme considéré comme péjoratif. Ils forment un peuple autochtone originaire de Sibérie et vivant dans le nord de la Norvège, Finlande, Suède et Russie, avec leur propre culture, langue et traditions.

Patrick descend près d’une maison au moment où JJ le rejoint. Un homme sort sur sa terrasse, les interpelle et leur demande de venir le rejoindre. L’homme arrive, se place au milieu et nous prend fermement par la main. Interloqués, nous n’avons d’autre choix que de le suivre. Il s’arrête près de la maison, montre sa cheminée et affirme qu’elle est exactement dans l’axe du 70 ème parallèle Nord. En riant, il regarde Patrick :  » tu es dans le 69 ème ” et JJ : “ tu es dans le 70 ème ”. Vérification faite sur le GPS, nous sommes exactement sur l’axe du 70 ème et autre curiosité la longitude 22 Est passe à quelques mètres de cette maison jaune avec vue exceptionnelle sur le fjord.

L1362185DSCF0724

Ruben nous dit qu’il est Sami, qu’il passe l’hiver dans sa ville natale de Kautokeino, capitale Sami rejointe en quelques  heures en scooter des neiges. Coïncidence étonnante, le Musée de Tromsø nous montrait les conditions de vie des chasseurs pendant les hivernages sur l’île de Salvbard où les hommes rudes du nord chassaient phoques, renards blancs, rennes arctiques et ours blancs. Ruben a été chasseur, avec son frère, et vécut dans des conditions de froid jusqu’à -55°, mais contrairement aux hommes du Musée, se déplaçait en scooter des neiges et logeait au chaud. Voyant notre intérêt pour sa culture, il disparait et revient quelques minutes plus tard avec son costume traditionnel. Il nous explique la façon de les reconnaitre, chaque couleur étant associée à une famille, et la différence avec le costume des femmes, et, riant, nous oblige à l’enfiler à tour de rôle.

L1362194L1362202DSCF0726DSCF0733L1362209Les pièces métalliques rondes indique que l’homme est célibataire, carrées, il est marié.

JC nous rejoint au moment où Ruben sort un cubi de vin rouge italien et des verres. On a un peu froid sur la terrasse, pas de problème, une coiffe en fourrure de renard blanc faite maison nous “ ébouillante ” le crâne !

L1362221DSCF0755

Ruben est inarrêtable sur sa vie et ses anecdotes. Il se baigne nu sur la plage en contrebas de sa maison dans l’eau du fjord, qui ne doit pas dépasser 10°, lorsque déboulent des touristes mitraillant le magnifique point de vue, Ruben au premier plan. Il nous raconte ensuite la période probablement difficile de sa vie où il fut incorporé Casque Bleu au Liban de 1982 à 1986.

L1362218

À l’heure de partir, il est déjà 22h00 ; pas question ! Il nous propose de cuisiner un ragout de renne que nous dégusterons avec un vin blanc hongrois à 2h30 du matin après un long apéro…

L1362236L1362249L1362250

Ruben est un homme généreux probablement seul. Il a trouvé, pour cette soirée, trois cyclistes intéressés par la rencontre d’une autre culture, d’autres paysages. Il nous montre des photos de mariage Sami, d’aurores boréales, de lumières fantastiques lorsque le soleil réapparait à l’horizon pour juste 5 minutes le premier jour.

Nous étions dans un autre monde et Ruben heureux, nous faisait partager sa vie, ses souvenirs et ses traditions.

L1362224

13 réflexions au sujet de « Sandnes – Alteidet – 71 km (D+ 1 070) – Vendredi 5 juillet – J62 – Cumul 4 884 km – Cumul D+ Norvège 25 178 – Latitude 70.00 »

  1. Souvenir inoubliable parmi les souvenirs inoubliables !!!!
    C’est bien, vous avez su garder la taille mannequin, un rien vous habille …..
    Il vous reste quelques jours pour faire, encore, de belles rencontres
    Bises à vous 3

    J'aime

  2. La jupette te va bien Jean Jacques ! et je dis pas ça parce que tu es mon cousin 😜!! On souhaiterait presque que votre voyage se prolonge encore longtemps tellement on se régale de vos rencontres ,photos ,commentaires…bises à vous trois ,Martine

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Monique et Mitou.
      Merci pour ton message et ton suivi…
      Je partage ton très agréable commentaire avec mes 2 amis Jean Claude et Patrick sans qui je ne me serai pas lancé ds cette aventure.
      Bises
      JJ

      J'aime

  3. Sacré Sami 🤗tu as bien chouchouté les grands cyclistes qui le mérite ….
    Beaux déguisements messieurs 😁la jupette vous va à ravir….
    Courage pour les deniers coups de pédale…..
    Toujours d aussi belles photos

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s