Trondheim – Pause – Jeudi 20 juin – J47.

Vélo pas cher !

Temps clément pour la visite de la quatrième ville du pays, le centre pratiquement tout piétonnier n’est pas très grand et plutôt sympa sous les rayons du soleil. Une halte sur la place de la grande cathédrale gothique, un groupe de touristes français plus ou moins attentifs aux explications de leur guide, et à côté un jeune bricolant son biclou. Naturellement la discussion s’engage avec Emmanuel, même si nous sommes pour une fois sans vélo. Ce jeune parisien, lourdement chargé d’un volumineux sac photo en plus du barda habituel de l’itinérance, parcourt l’Europe, pas seulement en vélo, mais aussi pour partie à pied. Pas cycliste pour un sou, pas bricoleur pour deux sous, il a acheté, dans une recyclerie, sa monture pour la modique somme de 20€. Quelques réparations et le voilà au départ de Bayonne pour rallier le Grand Nord, via l’Angleterre et l’Écosse. Pour lui un café au bar grève fortement son budget journalier, et donc, comme Jonathan croisé sur le ferry d’Oslo, Warmshowers reste sa meilleure solution d’hébergement. Nous envions presque son insouciance d’être parti pour une année de césure après avoir mis trois sous de côté. Du Cap-Nord, descente par les pays baltes et direction la Turquie où il a rendez-vous en août à Istanbul. Son vélo, il le laissera en route, sans trop savoir où, mais peut-être à quelqu’un comme lui, un bricoleur de circonstance, adhésif et élastiques dans les poches. Bonne route l’ami, et contents de t’avoir croisé.

DSCF9865

 

DSCF9860

Musée d’art Moderne de Trondheim, fermé dès 16h00 ! Donc pas vu ! La mouette est toujours là.

L1361561DSCF9877

Ça pédale à Trondheim !

L1361543

JJ, reconversion en vue à l’office de tourisme de Trondheim !

Pour continuer la découverte de Trondheim, le passage obligé se situe sur les anciens quais et le pont Gamle Bybru dans le vieux quartier de Bakklandet. De chaque côté de la rivière, sur pilotis, d’anciens entrepôts multicolores en bois peints sont parfaitement rénovés. Devenus bars ou restaurants, ils font de ce quartier, l’endroit parfait pour flâner.

DSCF9869L1361577DSCF9886

Dans d’autres parties de la ville, surprise, de la brique ! On avait fini par penser que le bois était le seul matériau de construction du pays.

Vers minuit au camping, le ciel devient spectacle sur la petite plage. Des huitriers blanc et noir au bec rouge, concurrencent avec énergie les cris des mouettes, rasant l’eau, ils passent en petit groupe devant les derniers rayons du soleil devenus progressivement rouges – violacés. Magique !

L1361590L1361601DSCF9916

3 réflexions au sujet de « Trondheim – Pause – Jeudi 20 juin – J47. »

  1. Super ce récit ! Même si on est pas malheureux au boulot, je préfère vous lire le soir car ça donne envie de s’echapper… Par contre même si cela semble vallonné, il faut apprendre de ses erreurs et charger les sacoches en bières avant 20h! Bonne route! Quentin

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s