Byrkejelo – Hamindal – 85 km (D+ 1100) – Samedi 15 juin – J42 – Cumul 3443 km.

Un tour de fjord, c’est long…très long.

De notre joli bivouac, le départ se fait sous un grand soleil (deux jours de suite, c’est presque irréel !).DSCF9653DSCF9655

Dans les champs, fraichement “ tondus ” de la veille, les “ peignes ” circulaires des tracteurs remuent le foin, d’autres tracteurs, équipés de filmeuses, le momifie. Et ainsi les pentes rases se trouvent jonchées de Chamalow blancs géants.

Les guiboles encore un peu molles, on s’attaque dès la sortie du village, à un joli col de six kilomètres avec une pente moyenne à 8%. Les quarante kilos des vélos nous collent au bitume sous un soleil déjà ardent. C’est le week-end, des essaims pétaradants, Go-pro vissée sur les casques, nous doublent. Cette habitude du motard de filmer sa route est due probablement à la vitesse excessive, ne pouvant tout voir en roulant, il lui est surement nécessaire de visualiser le parcours au ralenti, tranquille chez lui avec une petite bière. Grande vertu de la lenteur du cycliste voyageur, nous avons le temps de tout observer, surtout quand ça grimpe. Amis motards, ralentissez, vous verrez mieux !

DSCF9662DSCF9663

Le sommet, à la sortie de la forêt, nous fait basculer, peu après le début de la descente, sur l’Innvikfjorden : la récompense ! Sous un grand ciel bleu, on savoure longuement cette vue plongeante sur les eaux étales et d’un bleu profond de ce fjord.

L1361334L1361335

La descente terminée à Utvik, commence alors le tour de l’Innvikfjorden pour rejoindre la petite ville de Stryn, à vol d’oiseau distante d’une dizaine de kilomètres maximum, en vélo, 41 kilomètres nous en sépare !

DSCF9676

Soit pour nous, deux heures trente de pédalage. À Loen, au fond du fjord, une usine flottante à touristes, le Viking Sky, en déverse ses hordes. Entassé au pas de charge dans des cars qui attendent patiemment devant, on emmène tout ce joli petit monde au sommet de la falaise, 300 mètres plus haut, pour un selfie souvenir et une jolie vue commune à tous.

L1361340

On finit la journée, comme elle a commencée : toujours sous le soleil, devenu carrément chaud, avec un nouveau col de six kilomètres, juste un peu moins pentu, et débouchant cette fois, en fin de descente sur un lac.

Dans un torrent, plongeant dans le lac, un groupe d’ados nous gratifie de quelques sauts dans une eau sûrement très pure, mais surtout très froide.

DSCF9680

On a évidemment pas oublié, les bières sont achetées, et à l’heure dite, la connection établie, on supporte notre Stade. L’ASM, comme souvent ne veut pas gagner, le Brennus retournera au Capitole, nous on jubile d’autant que les deux essais marqués sont magnifiques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s